Le fonctionnement de la prime sur les vélos à assistance électrique du gouvernement est le suivant : pour tout achat d’un vélo électrique homologué par l’état Français entre le 1er février 2017 et le 31 décembre 2017, il vous sera accordé une subvention de 20% du prix total TTC du vélo, avec un remboursement maximum fixé à 200€. Toute personne résidant en France peut ainsi profiter de cette prime sur simple présentation de sa facture d'achat sur la période de validité concernée. Attention cependant : cette subvention ne pourra-être versée qu’une seule et unique fois pour chaque acheteur.

Vous trouverez  le détail des modalités de remboursement de cette prime vélo électrique sur le site suivant du gouvernement : http://www.asp-public.fr/bonus-velo. La démarche de remboursement est vraiment très facile à effectuer : il vous sera juste demandé de remplir un formulaire de demande, d’y joindre la facture d’achat de votre vélo, une copie de votre carte d’identité, et un justificatif de domicile de type EDF. Vous recevrez ensuite sous 15 jours maximum votre chèque de remboursement.

 

Vous pouvez également bénéficier d’un deuxième type de primes pour tout achat d’un vélo à assistance électrique : celles décidées localement par certaines agglomérations ou communes françaises. La fourchette moyenne du montant de cette prime des communes, pour celles qui acceptent de la prendre en charge, est généralement compris entre 100 et 400€ selon les cas. Tout comme la prime d’état de 200€, le remboursement s’effectue aussi sur simple présentation de votre facture d’achat et d'un formulaire à remplir auprès de votre mairie.

 

Il est important de bien noter que ces deux différents types de primes  (prime de l'état ou prime de votre commune), ne peuvent se cumuler. Vous devrez ainsi choisir celle qui est la plus avantageuse pour vous en comparant les 2 différents montants que vous pourrez obtenir selon les cas.